Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 décembre 2018 4 13 /12 /décembre /2018 00:02

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« La vie c’est l’éclat d’une luciole dans la nuit »

proverbe amérindien

 

 

Étymologie = Le mot est un emprunt à l’italien lucciola (« ver luisant »), qui est

un diminutif dérivé de luce (« lumière »). Lui-même vient du latin lux (« lumière »).

 

 

Entomologie = Genre d’insecte coléoptère, de la famille des lampyres (Lampyridae) et confondu quelquefois avec le ver luisant.

 

 

Leur lumière  clignotante

 

 

 

 

 

  La lumière émise par les lucioles est clignotante,

et chaque espèce a son propre signal.

Ce sont des molécules de monoxyde d'azote émises par l'organisme

qui contrôlent l'interruption du signal lumineux à un rythme clignotant

propre à chaque espèce, et que certaines espèces clignotent en groupe,

ce qui permet aux mâles de mieux détecter les femelles

et de trouver une partenaire de leur espèce.

 

 

La luciole femelle = émet de la lumière la nuit pour attirer les mâles, afin de

se repro duire. D'autres espèces imitent les signaux des autres lucioles toujours

pour attirer les mâles, cependant non pour se reproduire mais pour les avaler !

 Elle possède des ailes mais la plupart des femelles ne peuvent pas voler.

 

 

La luciole mâle = émet un signal lumineux en général plus faible que les femelles,

Ses gros yeux noirs sont très sensibles à la lumière, ce qui permet ainsi aux couples de se trouver pour assurer la reproduction.

 

 

 

 Principe de la bioluminescence

 

 

 

 

La bioluminescence est la production et l'émission de lumière par un organisme.

 

Cette émission de lumière est provoquée par la réaction

entre une protéine, la luciférine, et une enzyme, la luciférase.

 

Cette réaction chimique, qui est à l’origine de la belle lumière qu’émettent

les lucioles, se produit dans un organe spécifique

situé à l’extrémité de l’abdomen de ces coléoptères,

également appelés “mouches à feu”.

Pour en savoir + c'est  ici

 

 

La luciole n'a pas l'exclusivité de sa lumière !

Il y a toutes sortes d'insectes noctiluques,

voir

sans oublier par exemple les méduses

et certains poissons.

 

 

 

 

 

 

Une présence importante de lucioles, de lampyres, semble pouvoir être considérée comme un des indicateurs les plus fiables de l’état de santé de l’environnement. Quand sa présence est en nombre considérable cela indique

un bon état de naturalité de l’environnement nocturne.

Autrefois, des groupes de milliers de lucioles pouvaient être aperçues

sur et autour d’un arbre, aux abords d’un ruisseau.

C’est un phénomène devenu très rare hormis dans des lieux éloignés

de l’agriculture intensive, des villes, et dépourvus d’éclairage artificiel.

 

 

 

Les lucioles se nourrissent d’autres insectes,

mais en général elles se nourrissent peu et certaines lucioles, adultes,

ne s’alimenteraient même pas du tout, à cause de la courte durée de leur vie.

 

 

Le vol des lucioles se manifeste sous forme de longs rubans,

des sortes de traits jaunes voir verdâtres...

 

 

 

Aujourd’hui, cette capacité à émettre de la lumière a été copiée par l’homme,

ce qui lui a fourni un formidable outil d’étude biotechnologique = études de

cellules, jouant un rôle important pour de nouvelles molécules thérapeutiques.

Si elles ne disparaissent pas, les lucioles n’ont pas fini de nous surprendre

et quelque part dans les forêts, au fond des sous-bois humides,

à la nuit tombée, elles nous éclaireront encore...

 

 

 

 

 

 

 

Le serpent et la luciole

(Légende de sagesse)

Alire  ici

(se rassurer, elle n'est pas longue)

 

" Ne renonce jamais à être ce que tu es, d'illuminer avec cette lumière

qui est la tienne, même si ça dérange ceux qui vivent dans l'obscurité "

 

 

 

 

 

 

 

 

Un artiste photographe Vincent Brady

 

il réalise des panoramas à 360°

en utilisant des techniques d’images normalement réservées aux vidéos.

Ses panoramas, il les nomme "panoramas planétaires".

Sur cette vidéo, ce sont des étoiles qui filent dans le ciel pour capturer

la lumière des lucioles dans des paysages nocturnes...

 

 

 

 

 

 

 

i Muvrini  "Luciole"

 

Vingtième album et toujours de la force dans la beauté des voix !

L'album "Luciole" nous invite à rencontrer les points de lumière

qui brillent encore dans notre monde devenant peu à peu si peu reluisant.

 

"Cet album, dit Jean-François (Bernardini), nous l’avons voulu ‘lumière et résistance’. Les lucioles éclairent sans brûler, sans détruire. ‘Fà luciole’, faire lucioles, c’est faire lumière ensemble"

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Que de choses à découvrir dans tes articles !! C'est trop chouette ! Bisous mamounette
Répondre
D
ais pu apprécier cette page ! A bientôt et gros bisous ma bichette !!
(il y a eu un bug avec l'envoi de ma réponse)
D
Oh quelle bonne surprise ma belle de te voir passer par ici avec un commentaire !! C'eSt tellement rare...
Je suis ravie que tu a

Présentation

  • : Le blog de Domi
  • : idées, pensées, images, humour, avis,...en vrac. Petits jeux et trouvailles de toutes sortes.
  • Contact

" Prendre son temps sans temps "

Recherche

Pages