Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2016 6 16 /01 /janvier /2016 00:02

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Clicquer  ici

pour l'étude complète de l'UNADFI

(Union Nationale des Associations de Défense des Familles et Individus victimes..)

 

 

 

(.....)

 

 

 

 

"....QU'EST-CE QU'UN PERVERS NARCISSIQUE ?

 

On parle de manipulation mentale lorsqu’un individu ou un groupe exerce, d’une façon ou d’une autre, une tentative de contrôle, le plus souvent psychique, sur autrui entraînant une déstabilisation des processus décisionnels, de la capacité à juger, du pouvoir d’auto critique.

Autrement dit, la manipulation mentale est le fait d’obtenir de quelqu’un qu’il fasse ou pense quelque chose, sans qu’il ne s’en aperçoive véritablement, sans qu’il puisse décoder que sa réflexion est hors service.

 

 

Le mécanisme d’emprise par un pervers narcissique

 

 

Nouvel Obs.jpgLorsqu’elle vise à exercer une emprise sur autrui, la manipulation mentale est l’oeuvre d’un manipulateur, en psychopathologie on l’appelle un pervers narcissique. Rien ne le distingue particulièrement, et si nous croisons son chemin, il y a de grandes chances pour que nous le trouvions sympathique, accueillant, intelligent et même cultivé. Les manoeuvres qu’il déploie sont dissimulées et n’alertent pas.

Cette capacité à manipuler n’est donc pas l’apanage de n’importe qui, elle est celle du pervers narcissique dont la description a été faite à la fin des années 80, notamment par Alberto Eiguier, psychiatre et psychanalyste, dans son livre Le pervers narcissique et son complice.

Le titre même de l’ouvrage indique la nécessité d’un "autre" sur qui va se déployer la manipulation. Ce "complice" doit également avoir certaines dispositions psychologiques qui vont l’amener à se "soumettre". 

 

 

Le pervers narcissique

 

 

Un pervers narcissique est un individu présentant une personnalité marquée à la fois par un narcissisme exacerbé et des traits de perversion morale :

- le narcissisme est une composante de toute personnalité, fondation en quelque sorte de notre Moi et de l’amour de soi. Sa fragilité, ses insuffisances conduisent à des troubles dits « narcissiques », comme le besoin inlassable d’être admiré associé à un besoin de reconnaissance et d’empathie.

- La perversion est aussi une composante commune de la personnalité de chacun : c’est le fait de détourner. La pathologie associée correspond à un type particulier de personnalité, tendant vers la satisfaction de ses désirs et de ses besoins aux dépens des autres. Il va donc utiliser l’autre à ses propres fins sans aucun respect d’autrui. 

Parler de manipulation ne peut se faire qu’en décrivant comment fonctionne le pervers narcissique. Celui-ci, sous l’influence de son Moi grandiose, essaie de créer un lien avec autrui en s’attaquant tout particulièrement à l’intégrité narcissique de ce dernier, c’est-à-dire au fondement même de sa personnalité afin de la désarmer et de se l’approprier.

Il attaque la confiance de soi et l’auto-estime chez l’autre ; il cherche et réussit à faire croire que le lien de dépendance de l’autre envers lui est irremplaçable, et que c’est l’autre qui en a besoin et qui le sollicite : voilà le détournement.

Le pervers narcissique est envieux de la pensée autonome de sa proie, de son intensité émotionnelle et de sa créativité. Ce qui exacerbe sa possessivité, c’est le fait de se lancer « à la conquête » du territoire psychique de l’autre. Il ignore ce qui peut aller à l’encontre de son propre intérêt. Ce qui importe pour lui, c’est de regonfler son Moi et pour cela il veut un « être » qui l’admire et qui va lui renvoyer une image extraordinaire ou prestigieuse de lui-même.

Le pervers narcissique traite autrui comme une chose, un ustensile. Il faut donc avoir une certaine prédisposition psychopathologique pour pouvoir pratiquer une manipulation mentale, dont le but n’est pas une communication ni un échange, mais un « discours falsifié » qui amène à une conversion.

Si l’auditeur, dont le parcours de vie se trouve en attente, en questionnement, en défaillance, est disponible pour cette écoute, il est prêt à répondre au chant des sirènes et à écouter toute la fable jusqu’à son dénouement..."

 

 

 

 

 

(.....)

 

 

Cet article est juste là pour poser une idée de réflexion..

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Domi
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Domi
  • Le blog de Domi
  • : idées, pensées, images, humour, avis,...en vrac. Petits jeux et trouvailles de toutes sortes.
  • Contact

" Prendre son temps sans temps "

Recherche

Pages