Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2016 6 20 /02 /février /2016 00:03

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Du papier avec du crottin de cheval ou d'éléphant, voilà ce que l'on découvre au Moulin à papier de Brousses, au nord de Carcassonne.  Au pied de la Montagne Noire, au milieu de blocs de granit,

des visites sont organisées. Nous y apprenons l'histoire et les secrets de la fabrication du papier.

Il est même possible de fabriquer ses propres feuilles de papier.

(Mieux vaut prévoir une réservation)

 

 

Historique

 

(lu et relevé sur wikipédia)

 

« ...Après la création des Manufactures Royales de draps par Colbert à la fin du XVIIe siècle,

le versant sud de la Montagne Noire devint un lieu privilégié de foulage

grâce à ses nombreux cours d'eau principalement la Dure.

Les moulins à papier ont donc prospéré et ils sont devenus

les plus réputés de la région du Languedoc.

Au cours du XIXe siècle, la production papetière était en plein essor,

la commune de Brousses possédait une dizaine de moulins à papier en 1845.

Brousses est reconnu comme centre papetier de l'ancienne province du Languedoc

depuis la fin du XVIIe siècle. Au début du XXe siècle, l'industrialisation s'organisa

pour regrouper dans des usines modernes la production, et l'artisanat devint

de moins en moins rentable, les moulins ferment les uns après les autres....».

 

 

 

 

Construit à la fin du XVIIIe siècle, aujourd'hui le moulin à papier de Brousses

est le dernier moulin à papier du Languedoc encore en activité.

 

 

Le broyage de la pâte est effectuée dans une machine appelée, la pile hollandaise,

inventée fin du XVII° siècle en Hollande.

Ce cylindre défibreur a remplacé progressivement la pile à maillets,

inventée fin du XIII° siècle en Italie.

 

 

Le moulin de Brousses possède deux piles hollandaises installées en 1877.

Le moulin utilise quotidiennement une pile hollandaise plus récente, fabriquée en 1999.

Une autre machine imposante de 15 tonnes appelée "meuleton" constituée de trois meules en granit

est visible au moulin à papier de Brousses.

 

 

Jusqu’à la moitié du XIX° Siècle, le papier était fabriqué à partir de vieux chiffons : lin, chanvre, coton.

Aujourd’hui, le moulin à papier utilise des vieux chiffons de coton, ce, essentiellement

pour les papiers de couleur. Les jean’s par exemple sont utilisés pour les papiers bleus.

Sont utilisées également la cellulose extraite du crottin des éléphants, du crottin de cheval,

la cellulose de paille de riz, de posidonie, de myscantus (herbe à éléphant), de rafles de raisins….

 

 

 

 

Quelques photos

 

 

 

    

 

 

 

 

                        

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet endroit est aussi très agréable pour se reposer

à l'ombre des arbres au bord du ruisseau...

 

 

Et

Pour découvrir le site du moulin à papier de Brousses & Villaret

cliquer  ici

 

 

 

 

 

 

Quelques papiers artisanaux

 

 

  

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Domi
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Domi
  • Le blog de Domi
  • : idées, pensées, images, humour, avis,...en vrac. Petits jeux et trouvailles de toutes sortes.
  • Contact

" Prendre son temps sans temps "

Recherche

Pages