Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2016 4 23 /06 /juin /2016 23:03

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La fête de la Saint-Jean

elle est traditionnellement accompagnée de grands feux de joie,

et elle est la fête de Jean le Baptiste, le 24 juin.

Mais dans l'  hémisphère nord  elle est proche du  solstice d'été

qui a lieu le plus fréquemment le 21 juin.

Le solstice d'été est fêté depuis longtemps.

L'origine de cet évènement est lié au culte du soleil.

Les feux des solstices étaient à l'origine de fêtes païennes.

L'église catholique a ensuite christianisé la pratique païenne,

(selon sa politique traditionnelle)

 

 

En France, le feu était traditionnellement allumé

par le roi de France en personne

sur la Place de Grève

Cette fête, était celle de l'apogée de l'Été,

et elle était déjà fortement marquée par la musique.

Elle commençait le matin avec la messe de la Saint-Jean au cours de laquelle on chantait

et jouait l'  Hymne à saint Jean-Baptiste

Ensuite le soir était consacré au grand feu,

ce grâce aux bûches que les jeunes étaient allés mendier dans chaque maison.

La veillée se terminait par un bal nocturne.

Lorsque les flammes baissaient, les jeunes gens les plus agiles sautaient par-dessus le feu !

Au rythme des joyeuses farandoles, des rondes en folie autour des braises,

les jeunes gens allimentaient le feu pour faire grossir les flammes.

Puis, quand le feu s'éteignait,

c'était à celui qui emporterait chez soi un brandon fumant,

précieux talisman contre la foudre.

 

 Le bûcher était souvent entouré d'un cercle de neuf pierres

On l'allumait en neuf endroits différents, en commençant par l'Orient.

Aussitôt que la flamme s'élevait, des jeunes gens munis de torches ou de tisons pris au bûcher,

défilaient processionnellement, devant le foyer, en faisant trois fois neuf tours,

leurs torches enflammées décrivaient des séries de trois cercles.

Les grandes personnes devisent entre elles ; les jeunes gens et les enfants s'amusent

Ces cérémonies sont en fait les restes du culte du soleil.

Le bois consumé, les familles passaient la nuit à attendre l'aube

pour observer le lever du soleil apparaîtssant à l'horizon.

 

Un autre rite typique de cette fête

est celui des « herbes de la Saint-Jean » ou bouquet de la Saint-Jean :

La veille de la Saint-Jean sont cueillies sept herbes différentes, aromatiques ou pas,

ainsi que des fleurs ayant des propriétés prétendument magiques :

du fenouil, du romarin, des mauves, des fougères mâles, des roses sauvages…

Le feu est considéré un élément purificatoire. les impuretés sont ainsi expulsées

et les maléfices seraient alors éloignés.

 

 

 

 

Dans certains villages,

toute l'après-midi se déroulaient les jeux, des lots étaient alors distribués

pour récompenser les lauréats des jeux populaires, puis le soir pendant la veillée

vient parfois le repas convivial près du feu.

Par exemple dans la région de Mons, la tradition est de distribuer des "pagnons de Wasmes",

tartes au sucre dorées et croustillantes.

 

 

 

 

 

La Dépêche avait fait un petit article simple mais bien instructif

clic  ici

 

Un autre site en parle 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Domi
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Domi
  • Le blog de Domi
  • : idées, pensées, images, humour, avis,...en vrac. Petits jeux et trouvailles de toutes sortes.
  • Contact

" Prendre son temps sans temps "

Recherche

Pages