Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 septembre 2013 1 02 /09 /septembre /2013 23:04



 

On dit que :

 

...Brassens n'aurait pas écrit "Les bancs publics" sans les Amoureux de Peynet...

 

 

On dit que :

 

....En hommage aux "Amoureux" de son voisin et ami (clic) raymond Peynet,

georges Brassens (clic) écrivait une de ses 1ères et célèbres chansons :

 

"Les amoureux des bancs publics"

  (clic)

 

J'ai quand même lu quelque part sur le Net ceci :

 

(.....)

 

Les Amoureux des bancs publics fait partie des toutes premières chansons que Brassens a chanté sur la scène de chez Patachou. Bien sûr, lorsqu'on se penche que ce petit joyau, on est tenté de croire qu'il fut inspiré à Brassens par les dessins de Peynet, le père des fameux "amoureux " Valentin et Colombine, et… futur voisin de palier du chanteur.

Mais il semble que ce soit une fausse piste.

La source d'inspiration se trouve vraisemblablement dans un ouvrage de la bibliothèque du chanteur, publié en 1926 sous la plume de Jeanne Ramel-Cals et intitulé Amours en province. Dans ce livre retrouvé après sa mort, le chanteur avait souligné des passages où il est question de "jardins publics", d'"amoureux sur les bancs", de "bébé"… Ces lignes ont-elles constitué le point de départ de la chanson ? C'est probable.

 

Dans les cahiers sur lesquels Brassens alignait des vers, on peut lire, daté du 14 septembre 1947,

le texte de la chanson dans sa version quasi-définitive, à quelques mots près, puisqu'elle débute ainsi :

"Les gens qui voient de travers / Supposent que les bancs verts / Qui poussent sur les trottoirs, etc."

 

A propos de cette chanson, faisons deux remarques : la première concerne la versification, très particulière, de son refrain, construit sur une métrique irrégulière de, successivement, 12, 6, 9, 5, 12, 6, 9 et 8 pieds. La seconde concerne l'accord étonnant de "amours" et de "débutants". Il est surprenant que Brassens, si pointilleux sur la langue française, ait laissé l'adjectif au masculin, privilégiant la rime plutôt que l'orthographe. Par la suite, en interprétant la chanson sur scène, il chantera "amours débutantes", mais en prononçant à peine la marque du féminin.

 

(.....)

 

Quoiqu'il en soit la chanson "Les amoureux des bancs publics" de Brassens est superbe !

et les dessins de Peynet sont adorables !

(clic sur le titre souligné marron de la chanson pour voir ses paroles)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Hello à tous<br /> <br /> Un petit complément d'informations pour vous signaler l'existence de Radio Brassens (radiobrassens.com). Une radio créée sur radionomy et qui diffuse tout Brassens dans une webradio.<br /> C'est plutôt bien foutu et sympa à écouter.<br /> "Imaginez…
Brassens par lui-même, Brassens chantant les autres, les autres jouant Brassens, chantant Brassens…
Et Brassens qui parle. Des documents uniques, oubliés…
Brassens, tout le temps, ici,<br /> quand vous voulez"<br /> C'est le descriptif de cette radio géniale.<br /> Bonne écoute
Répondre
D
<br /> <br /> Bonjour !<br /> <br /> <br /> Merci ! merci beaucoup pour ce partage que je découvre ! je le passerai, l'ajouterai sur mon blog et puis j'irai surtout donc profiter moi-même de cette fameuse radio !....Elle semble si<br /> intéressante voir unique !! Encore Merci !!! Cordialement<br /> <br /> <br /> <br />

Présentation

  • : Le blog de Domi
  • : idées, pensées, images, humour, avis,...en vrac. Petits jeux et trouvailles de toutes sortes.
  • Contact

" Prendre son temps sans temps "

Recherche

Pages