Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 00:02

 

      

 

 

 

Avérroes,


ce savant musulman espagnol admirateur d'Avicenne,

prendra du large dans ses idées,

contestera beaucoup de penseurs, de génies dans la recherche etc....

...ce qui lui vaut parfois d'être catalogué d'hérétique.

Ceci dit, méconnu de son vivant, Averroès bousculera pourtant bien des principes,

et ses idées les fairont évoluer pendant bien des siècles !

Faut dire que les connaissances essentielles de juriste chez Averroès

conduiront celui-ci à s'écarter un peu de la Foi religieuse

sans pour autant la renier, mais pour travailler à ses côtés

et aller sur des domaines plus matérialistes,

ce qui temporisera, ou élargira pour ainsi dire, 

l'esprit des philosophes avec une meilleure cohérence.

Averroès a permis en fait la transition

entre les méthodes modernes et anciennes.

De cet homme de loi, de ce penseur de gauche radicale,

chez Averroès, en son temps, émanerait un esprit révolutionnaire,

celui qui aura incontestablement bousculé définitivement bien des principes.

 

&

 

      

 

&


 

 

2 extraits retenus sur wikipédia :

 

"...il est intéressant de constater que l'exégèse de l'averroïsme politique

suit un chemin similaire à l'exégèse du platonisme politique : Platon fut tour à tour interprété

comme un révolutionnaire, un réformateur et un conservateur..."

   _

 

"...évènement singulier dans l'histoire : la philosophie se trouve ainsi légitimée

aussi bien aux yeux du droit de la société, qu'à ceux de la loi religieuse..." 

 

 

      

 

 

 

Selon Avicenne :

 

L'essence doit être nécessaire en elle-même pour que l'existence puisse être possible.

et c'est donc l'illumination par l'"Ange" qui permet la connaissance par l'acte.

 

Selon Averroès :

 

Sans pour autant faire abstraction de la religion,

...les "Anges" ne sont que métaphores,

et la vérité ne peut être que rationnelle et philosophique.

Par  leur savoir les deux savants servent toujours de support

à la médecine actuelle pour les processus de guérison...

L'un par sa science avec sensualité, l'autre par son modèle de juridiction.

 

Aujourd'hui,

 

une stratégie de guérison prône de plus en plus

l'abollition de toute douleur pour le convalescent car,

la douleur épuise le corps et retarde la guérison.

Cette étude récente en somme,

rejoindrait le principe de la médecine iranienne.

 

      

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Domi
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Domi
  • Le blog de Domi
  • : idées, pensées, images, humour, avis,...en vrac. Petits jeux et trouvailles de toutes sortes.
  • Contact

" Prendre son temps sans temps "

Recherche

Pages