Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 février 2012 6 04 /02 /février /2012 00:02



Avant l'Opéra

 



 Azucena est fille de gitane et elle est elle-même bohémienne.

Ors sa mère est brûlée.

Celle-ci apparaît en songe et la tourmente pour qu’elle se venge du comte di Luna (le père).

 Sa fille s’exécute et va discrètement dans le château du comte.

Elle vole l’un des deux fils de ce-dernier et le ramène au campement.

Dans un élan de folie, elle brûle son fils au lieu de l’enfant de di Luna.

Elle s’aperçoit de son erreur mais trop tard ; elle décide de l’élever comme son propre nourrisson.


Acte I

 

 le Trouvère, Manrico, fils prétendu d’Azucena est amoureux de Leonora.

Et ô hasard, elle a un autre soupirant qui est ni plus ni moins le propre frère de Manrico :

le comte di Luna (le fils, celui qui reste après le rapt de l’enfant).

A vrai dire,  Manrico est mal vu par le comte di Luna car c’est son ennemi politique,

et ce-dernier se rend compte qu’il le devient sur un plan plus personnel encore.

Ils se battent mais Manrico ne veut pas le tuer à cause d’un pressentiment.


Acte II

 

chœur des bohémiens, la narration du meurtre du propre fils d’Azucena et de sa mère.

Entre-temps, on apprend que le Trouvère a été blessé lors d’une bataille

et qu’il était même considéré comme mort.

Sa mère le soigne et lui raconte sa véritable histoire.

Malheureusement, Manrico apprend que

Leonora, désespérée par la rumeur sur la mort de celui-ci,

décide de rentrer au couvent pour échapper à Luna.

Manrico vole à sa rencontre,

et une fois encore, les deux frères se heurtent l’un à l’autre.

 

Acte III

 

 Leonora et Manrico peuvent enfin vivre sereinement leur amour…

mais pour une courte durée seulement.

En effet, Azucena est arrêtée aux alentours du château de Manrico, Castellor,

par les hommes de Luna, et ce-dernier a assiégé sa place forte.

Manrico décide de la sauver – chant de guerre : Di Quella Pira.

 

Acte IV

 

Manrico est capturé alors qu’il tente en vain de sauver sa mère.

Il est emprisonné au palais d’Aliafiera.

Leonora va tenter de tout fait pour sauver Manrico et sa mère.

De fait, elle propose au comte sa vie, en échange de leur libération.

Mais entre-temps, elle s’empoisonne. Le temps presse.

 Après le très beau duo mère/fils, Leonora apparaît aux yeux de Manrico et lui annonce sa libération.

Mais celui-ci comprend de quelle nature est la monnaie d’échange et est ulcéré.

Il refuse puis comprend trop tard que c’est en réalité un sacrifice de la part de sa bien-aimée.

Elle meurt dans ses bras et lui est décapité sur les ordres du comte, bien mécontent d’avoir été dupe.

Azucena, satisfaite d’elle-même

(ou horrifiée, ça dépend des interprétations)

lui annonce qu’ils étaient frères en réalité : le comte de Luna est horrifié.

 



Fin de l’opéra.



Partager cet article

Repost0

commentaires

Sophie Luciano 29/09/2012 09:56

Bonjour,
Merci pour votre blog.
Je voudrais vous signaler la sortie d'un livre intéressant sur Otello, écrit par André Tosel.
Il permet de découvrir cet opéra puissant du "vieux" Verdi.
L'interprétation proposée est multiple et originale.
Cet ouvrage est pour l'instant proposée en ebook.
http://www.amazon.fr/ticket-pour-Otello-Verdi-ebook/dp/B009CMNVX0
Si vous pouvez y jeter un oeil...

Domi 29/09/2012 12:38



Bonjour


Il est sympa de votre part de passer sur mon blog et de m'informer ainsi de cet ouvrage qui semble bien intéressant ! je prends note...Encore chaleureusement merci ! Dominique.



Présentation

  • : Le blog de Domi
  • : idées, pensées, images, humour, avis,...en vrac. Petits jeux et trouvailles de toutes sortes.
  • Contact

" Prendre son temps sans temps "

Recherche

Pages