Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 juillet 2015 7 19 /07 /juillet /2015 23:04

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    

 

 

 

 

    

 

 

 

 

L’Inde est un pays de couleurs : épices, fleurs, guirlandes égayent les rues.

Partout dans ce pays, sur les marchés et dans les petites échoppes l’on découvre des marchands concentrés à enfiler des fleurs destinées aux divinités, pour des fêtes, anniversairesn, mariages. En Asie, contrairement aux habitudes occidentales,

seules les « têtes » de fleurs sont utilisées, elles sont coupées sous la corolle, puis

elles sont enfilées minutieusement serrées sur une ficelle. Ainsi, sont réalisés ces fameux « maalais » aux couleurs somptueuses.

Les couleurs sont d’autant plus vivantes que les fleurs sont enfilées comme les croyants égrainent les perles de leurs mâlâs (chapelets). Des dizaines, voir des

centaines, des milliers de fleurs sont ainsi enfilées dans des pays où la spiritualité a toujours été très présente durant des millénaires, et aussi là où les petites actions représentent encore un sens capital dans les pratiques religieuses.

Dans un passage du Râmâyana (un très ancien écrit essentiel hindouiste) se trouve un passage où Rama demande :  « Tresse-nous, Lakshmana, une guirlande avec une branche de boswellia parée de ses fleurs, et mets-la au cou du magnanime Sougrîva ». Dans un contexte de lutte avec des démons, le but de cette guirlande était de reconnaître de loin son porteur.

Lors de cérémonies importantes, ce sont aussi les pétales de fleurs que les hôtes lancent devant ou aux pieds de la personnalité reçue ou bien à des mariés. Ainsi s' honore les méritants, de la plus estimable manière, tels que les dieux et divinités le feraient. Il est en effet commun en Asie, de représenter des déités faisant tomber une pluie de fleurs sur les élus qui méritent de douces bénédictions.

De la même manière, par gratitude ou dévotion, les amoureux d’un dieu dans leur rituel déposent sur la statue de l’Être aimé des pétales de fleurs, ou bien ils entourent le cou de la statuette d’un maalai composé de roses, d'orchidées, d’œillets d’Inde, de jasmin parfumé… Egalement, dans leur demeure, les dévots et croyants placent des colliers de fleurs sur leur porte d’entrée, le portail de leur maison, ceci afin d'honorer leurs dieux.

 

 

 

 

 

    

Les offrandes de fleurs...

 

     

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Domi
commenter cet article
19 juillet 2015 7 19 /07 /juillet /2015 23:03

 

 

 

 

 

 

    

 

 

 

    

 

 

 

 

 

 

    

 

 

 

 

Les offrandes : puja

 

Tôt le matin mais aussi à n'importe qu'elle heure de la journée,

l'on découvre des gens qui font des offrandes partout dans les rues !

Il y a de nombreuses alcoves où sont nichés des autels protégeant des statues de dieux.

 

 

La   pûja est un rituel extrêmement important dans la tradition hindoue. Elle a lieu trois ou quatre fois par jour. Les Hindous vénèrent des divinités de pierre ou de métal, non en tant que symboles mais en tant que corps physique des Dieux. Pendant la cérémonie, les Dieux utilisent ces formes pour répandre

leur puissance et leur bénédiction aux fidèles. La pûja est une communion entre les Dieux et le Monde.

La pûja peut être célébrée au Temple par un ou plusieurs prêtres ou à domicile sur un autel individuel.

La pûjâ est un rituel de vénération. Elle se présente sous plusieurs formes :

rites quotidiens, pèlerinages, prières, cérémonies...

 

L'invocation, réalisée par le pûjari, débute par le tintement d'une clochette,

qui en appelle à la divinité. Cette invocation se poursuit par l'offrande

de fleurs fraîches, de denrées, d'épices et d'encens,

accompagnée de musique et de récitations de mantras.

 

 

Picture

Si l'autel est orné d'une statue, le pûjari l'oint d'huile, de camphre et de pâte de santal,

puis il la recouvre de guirlandes.

 

gifs étoiles

Saison AutomneSaison AutomneSaison Automnegifs étoiles

 

A noter :

 

L'on retrouve la pûjâ dans l'Hindouisme comme dans le Bouddhisme

Dans le bouddhisme, la pûjâ désigne un rituel d'offrandes.

Ce rituel exprime de la gratitude envers le bouddha ou quelqu'autre déité,

forme pure de l'esprit, telle que  Tchenrézi  personnifiant la compassion  Manjushri

il exprime aussi la sagesse....etc...

 

 

 

 

 

Picture

Repost 0
Published by Domi
commenter cet article
19 juillet 2015 7 19 /07 /juillet /2015 23:02

 

 

 

Site du patrimoine mondial bordant la région sauvage de l'Himalaya,

recouvert de fleurs magnifiques !

(et les couleurs sont réelles !)

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Domi
commenter cet article
19 juillet 2015 7 19 /07 /juillet /2015 23:01

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Domi
commenter cet article
17 juillet 2015 5 17 /07 /juillet /2015 23:05

 

 

 

Repost 0
Published by Domi
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Domi
  • Le blog de Domi
  • : idées, pensées, images, humour, avis,...en vrac. Petits jeux et trouvailles de toutes sortes.
  • Contact

" Prendre son temps sans temps "

Recherche

Pages