Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 juin 2009 7 14 /06 /juin /2009 15:27



Au Pays de Jean Giono
Jean Giono
 parcourt le Plateau d'Albion (Provence)
(anciennement site de lancement de missiles nucléaires ! méchante coïncidence) 
http://www.ac-strasbourg.fr/pedago/lettres/lecture/Gionobio.htm
Jean Giono
parcourt ses grands espaces avec ses villages typiques , ses églises et chapelles d'époque Romane et ses grandes fermes, sièges d'exploitations importantes d'élevage ovin et de polyculture, composant un paysage rural d'une très grande beauté. Dans plusieurs de ses romans, il a dépeind tous ces lieux pittoresques..

Au début de la guerre, il rédigea ses suppliques Refus d'obéissance, Lettre aux paysans sur la pauvreté et la paix, Précision et Recherche de la pureté. Les "disciples" attendirent la réaction de Giono. Elle fut difficile pour cet homme libre qui ne voulait pas être directeur de conscience et qui écrivit : "Marchez seul,..
..que votre clarté vous suffise". 
 A cause de son pacifisme, il fut arrêté le 14 septembre 1939. Il fut relâché après un non-lieu et libéré de ses obligations militaires.
 
 Dans la Première Guerre, son expérience traumatisante aux combats a fait de lui un fervent pacifiste et un ardent défenseur de la tradition rurale.
Les événements du début des années 1930 le poussèrent à s'engager politiquement. Il adhéra à l'Association des écrivains et artistes révolutionnaires (mouvance communiste), mais, par méfiance, s'en dégagea très rapidement. En avril 1935, il publia "Que ma joie demeure" qui connut un grand succès. 
"Que ma joie demeure" et "Les vraies richesses" décrivent la révolte de l'auteur contre la société capitaliste et sa grande affection pour la nature.
Militant pour la paix, on lui reproche ses idées publiées en 1941, sous le titre "Triomphe de la vie".

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, bien qu'il n'ait jamais pris position en faveur du régime de Vichy et encore moins en faveur de l'Allemagne nazie, il fut accusé d'avoir collaboré et fut de nouveau emprisonné, en septembre 1944. Il ne fut libéré qu'en janvier 1945, sans avoir été inculpé. Néanmoins, le Comité national des écrivains, organisme issu de la Résistance, l'inscrivit sur sa liste noire, ce qui interdisait de fait toute publication de son œuvre en France. Cette mise à l'index ne prit fin qu'en 1947.


Jean Giono - L'homme qui plantait des arbres





Repost 0
Published by Domi - dans Livre
commenter cet article
14 juin 2009 7 14 /06 /juin /2009 09:25


vieux bouquins

chene



Jean GIONO
                                                                                                                                                                             (1895-1970)
" L'homme, on a dit qu'il était fait de cellules et de sang. Mais en réalité, il est comme un feuillage.
Il faut que le vent passe
pour que ça chante."


" Laisse-toi vivre dans la vie sans penser que tu joues de la flûte, et alors tu joueras."          
                         
 " Les joies du monde sont notre seule nourriture. La dernière petite goutte nous fait encore vivre."

pages pas encore jaunies     arbre blanc     livre aux pages jaunies
                                                                       

                                                                             chene


                          

                                                                      

Repost 0
Published by Domi
commenter cet article
14 juin 2009 7 14 /06 /juin /2009 09:24


Philippe NoiretPhilippe Noiretphoto de Philippe Noiret

Un acteur inoubliable ! Une voix inoubliable !

La voix caractéristique de Philippe Noiret, sa diction posée, profonde, jamais ne se délite, elle coule et nous transporte dans un rythme parfait jusqu'au sein même de sa Beauté, de sa simplicité.
Elle aura contribué à faire de ce film d'animation d'une trentaine de minuttes, aux dessins talentueux et mouvants de Frédéric Back;.....un véritable petit chef d'oeuvre Unique !
De son sceau elle aura marqué une histoire très forte de Jean Giono, une histoire inventée mais qui pourtant paeaît presque intemporelle !

L’homme qui plantait des arbres - un film de Frédéric BACK

3 artistes qui font vibrer les coeurs les plus endormis, encore faut-ils qu'ils soient un tantinet sensibles.....
Un écrivain - Un tracé souple et léger de crayons - Une élocution éloquente -
3 génies réunis pour un conte qui ressemble à une légende vraie !

L’homme qui plantait des arbres - un film de Frédéric BACK

 " l' Homme qui plantait des arbres ".....c'est l' hymne magnifique, impeccable, de la Nature !

L'homme qui plantait des arbres


dessin de Jean GionoL'homme qui plantait des arbres - Jean Giono

 
Repost 0
Published by Domi
commenter cet article
13 juin 2009 6 13 /06 /juin /2009 11:17


Sérigraphie    Je viens à peine de découvrir le site de Frédéric Back dont je tiens à vous laisser le lien : http://www.fredericback.com/index.fr.shtml

Ses oeuvres sont douces et belles dans le petit film par exemple et surtout avec " l' Homme qui plantait des arbres puis avec sa petite histoire du rocking-chair nommée " Crac "  ajoutée à la vidéo. Je n'en connais pas d'autres.

Comme quoi il n'y a pas d'époque pour agir, s'engager,... Frédéric Back a 85 ans ! ... Artistes hors du temps devrions-nous tous être pour l'action - réaction ! Cependant, il y a des moments plus adéquats pour cela, et je réalise (il était temps) qu'il s'agit bien de caractère, de choix, de personnalité pour vivre en harmonie avec ses plus inimes convictions.....



Repost 0
Published by Domi
commenter cet article
13 juin 2009 6 13 /06 /juin /2009 10:55
Repost 0
Published by Domi
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Domi
  • Le blog de Domi
  • : idées, pensées, images, humour, avis,...en vrac. Petits jeux et trouvailles de toutes sortes.
  • Contact

" Prendre son temps sans temps "

Recherche

Pages