Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 février 2015 3 11 /02 /février /2015 00:04




mariedesbrebis



Marie ne connaissait pas la date exacte de sa naissance.

Johannes, le vieux pâtre de Maslafon, l'avait trouvée endormie

parmi les brebis un matin d'automne 1901.

Il la baptisa "Marie des brebis" et l'aima comme sa fille...

Près d'un siècle plus tard, cette même Marie, en sa grande vieillesse,

confie sa vie à Christian Signol.

Il l'écoute avec passion et il nous offre un livre

qui fleure bon le laurier sauvage des Causses, le miel et l'orange de Noël.

L'existence de Marie, toute simple et modeste,

rythmée par les saisons et les bouleversements de l'histoire,

est une formidable leçon de courage et d'humanité,

comme si parfois la vérité n'était jamais aussi juste que dans la bouche des plus humbles.

 

 

 

Une histoire truculente, contée admirablement bien par Henri Vincenot,

la Bourgogne et ses monuments spirituels reçoivent un éclairage nouveau

qui nous les montre à la fois leur grandeur mystique et leur beauté populaire et quotidienne.

Dans les Hauts forestiers de Bourgogne vit un chemineau surnommé La Gazette.

Paré d'attributs bizarres, il joue les prophètes et se dit "pape des escargots" et immortel.

Il mendie mais apporte en échange sa bonne parole.

La Gazette va être mêlé incidemment au destin de Gilbert,

un jeune paysan qui se révèle exceptionnellement doué pour la sculpture.

Ensemble et à l'écart du monde moderne ils vont vivre les aventures singulières

réservées aux inspirés et aux poètes.

La Gazette considère Gilbert comme son fils spirituel.

Aussi essaie-t-il d'intervenir dans sa vie professionnelle et dans sa vie privée.

 

 

gifmomo.png

 

Un livre aussi formidable que le film et vice versa....!....

Son histoire est inoubliable

tant elle nous mène vers des émotions vives !

 

Affiche-la-vie-devant-soi.png

 

Signé Ajar (pseudonyme de romain Gary) ce roman reçut le prix Goncourt en 1975.
Histoire d'amour d'un petit garçon arabe pour une très vieille femme juive:

Momo se débat contre les six étages que Madame Rosa ne veut plus monter

et puis contre la vie parce que "ça ne pardonne pas"

et parce qu'il n'est "pas nécessaire d'avoir des raisons pour avoir peur".

Le petit garçon l'aidera à se cacher dans son "trou juif", elle n'ira pas mourir à l'hôpital

et pourra ainsi bénéficier du droit sacré "des peuples à disposer d'eux-mêmes"

non respecté par l'Ordre des médecins.

Il lui tiendra compagnie jusqu'à ce qu'elle meure et même au-delà de la mort.

Repost 0
Published by Domi - dans Livre
commenter cet article
12 décembre 2014 5 12 /12 /décembre /2014 00:02



Les Carnets de Cerise tome 3 - Le Dernier des cinq trésors

 

 

Cerise est une petite fille âgée de onze ans, qui vit seule avec sa mère.

Elle rêve de devenir romancière, elle a même déjà commencé à écrire ses carnets !

Son sujet favori : les gens, et plus particulièrement les adultes.

Elle adore les observer pour tenter de deviner quels secrets ils dissimulent au fond d'eux...

Cette fois, elle s'intéresse à Sandra... Son atelier de reliure regorge d'ouvrages anciens.

Mais il en est un qu'elle n'a jamais réparé. Pourquoi ? Savait-elle seulement qu'il était là ?

Et quels sont ces cinq trésors lies à la vie de la jeune femme ?

Cerise, Line et Erica vont suivre ensemble ce jeu de piste, enquête à tiroirs,

pour tenter de rendre à Sandra ce qu'elle a perdu, il y a tant d'années...

 

Les dessins y sont magnifiques ! et le scénario toujours aussi génial !

Clic sur les images ci-dessous pour les agrandir.

 

 

    

Repost 0
Published by Domi - dans Livre
commenter cet article
7 août 2014 4 07 /08 /août /2014 23:04

 


Grâce, sensibilité, simplicité....

tout est là pour parler avec finesse

de la vie de Saint François d'Assise,

de son aspiration à la pauvreté, de son amour

pour les animaux, éléments de la nature...

Un tout petit livre immense de poésie !

Le Très Bas par opposition au Très Haut

c'est toute la grandeur de l'humilité,

du respect pour toutes créatures.

 

Qu'importe si l'on est croyant ou pas,

lorsque ce livre tombe entre nos mains

il réveille nos coeurs endormis

car il est d'une grande beauté,

d'une grande bonté d'âme...

 

Le livre de christian Bobin est de 1992,

mais il reste un chef-d'oeuvre de littérature !

Ses pages sont comme un trésor de tendresse

un petit bijou qui brille par toute sa délicatesse.

Quel profond éclat intérieur irradiant d'humanité !

Une fois lu "Le Très Bas" devient  inoubliable !

Une bien belle et précieuse découverte !

 

cocodroitle trèsbascocogauch

 

 

" Ce petit livre très poétique romance la vie de Saint-François d’Assise, fondateur de l’ordre des Franciscains,

prêchant la pauvreté et parlant aux animaux, amoureux du monde…Loin de la Légende dorée et du dogme ecclésiastique, mais affleurant la vérité d’un homme assoiffé de pureté, d’un humaniste avant l’heure…

Une écriture fine et ciselée comme une rosace."

Repost 0
Published by Domi - dans Livre
commenter cet article
1 juin 2014 7 01 /06 /juin /2014 23:02

 

Une trilogie vraiment sympa,

Une couverture de livres de poche vraiment agréable

avec ses couleurs vives et ses dessins d'inspiration tribale...

Légèreté, gaieté, intrigues...

Le succès de ces livres est maintenu depuis 2006 et pour cause !!

Un Bravo à Katherine Pankol !

 

 

      (GIF)

.
Le roman "les yeux jaunes des crocodiles"a obtenu le Prix Maison de la Presse en 2006.

 

Résumé du 1er : "Les yeux jaunes des crocodiles"

 

Ce roman se passe à Paris.
Et pourtant on y croise des crocodiles.
Ce roman parle des hommes.
Et des femmes. Celles que nous sommes,
celles que nous voudrions être,
celles que nous ne serons jamais,
celles que nous deviendrons peut-être.
Ce roman est l'histoire d'un mensonge.
Mais aussi une histoire d'amours,
d'amitiés, de trahisons, d'argent, de rêves.
Ce roman est plein de rires et de larmes.
Ce roman, c'est la vie.

 

Gif animal tortue 183861


Résumé du 2ème : "La valse lente des tortues"

 

Ce livre est une bourrasque de vie...
Un baiser brûlant du seul qu’on ne doit pas embrasser…
Deux bras qui enlacent ou qui tuent…
Un homme inquiétant, mais si charmant…
Une femme qui tremble et espère ardemment...
Un homme qui ment si savamment…
Une femme qui croit mener la danse, mais passe son tour…

Des adolescents plus avertis que les grands...
Un homme qui joue les revenants…
Un père, là-haut dans les étoiles…
qui murmure à l’oreille de sa fille...
Un chien si laid qu’on s’écarte sur son passage…
Des personnages qui avancent obstinément...
Comme des petites tortues entêtées…
qui apprendraient à danser lentement, lentement…
dans un monde trop rapide, trop violent...



(GIF)

Résumé du 3ème : "Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi"

 

Souvent la vie s’amuse. Elle nous offre un diamant,

caché sous un ticket de métro ou le tombé d’un rideau.

Embusqué dans un mot, un regard, un sourire un peu nigaud.
Il faut faire attention aux détails.

Ils sèment notre vie de petits cailloux et nous guident.

Les gens brutaux, les gens pressés, ceux qui portent des gants de boxe

ou font gicler le gravier, ignorent les détails.

Ils veulent du lourd, de l’imposant, du clinquant,

ils ne veulent pas perdre une minute à se baisser pour un sou,

une paille, la main d’un homme tremblant.
Mais si on se penche, si on arrête le temps,

on découvre des diamants dans une main tendue…

Et la vie n’est plus jamais triste.

Ni le samedi, ni le dimanche, ni le lundi…



Repost 0
Published by Domi - dans Livre
commenter cet article
12 mars 2014 3 12 /03 /mars /2014 00:02



Couverture Nouvelles Orientales

 

 

J'aime beaucoup beaucoup cette écrivain qu'est Marguerite Yourcenar !

Outre le fait qu'elle ait été la 1ère femme à entrer dans l'Académie Française des Lettres,

elle exprime avec un immense talent et en peu de mots, précis,  les valeurs essentielles de la vie,

tels que l'amour ou la haine, l'amitié, la vie et la mort, l'art et la beauté...et  toujours dans des histoires

qui allient l'imaginaire avec les bases solides de l'histoire avec un grand "H".

Sa verve se construit dans un langage en respect incessant avec notre belle langue française !

Ce qui reste fort agréable et si important à la lecture de ses nombreuse oeuvres littéraires.

 

 

 "Nouvelles Orientales"

(1938)

Le recueil est court mais intense, profond !

Neuf légendes y sont racontées,

et la plupart sont un trésor d'authenticité.

Même si elles ont été remaniées librement,

on y ressent tout le pouvoir des sens,

ceux de l'humain, de la poésie,

et le charme oriental transmet ainsi

la saveur de l'ailleurs...

 

Titres des 9 légendes :

(cliquer dessus pour lire leur résumé) 

1. Comment Wang-Fô fut sauvé  2. Le sourire de Marko

3. Le lait de la mort  4. Le dernier amour du prince Genghi

5. L’homme qui a aimé les Néréides

6. Notre-Dame-des-Hirondelles  7. La veuve Aphrodissia

8. Kâli décapitée  9. La tristesse de Cornélius Berg

 

A ces 9 titres s'ajoute :

- (10.) La fin de Marko Kaliévitch :

Ici, la mort du héros est évoquée, dans un extrait de ballade serbe.

La nouvelle a été rédigée en 1978 et fut ajoutée ensuite.

En fait, cette 10ème fable ne figurait pas dans la première édition.

 

 

 

Repost 0
Published by Domi - dans Livre
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Domi
  • Le blog de Domi
  • : idées, pensées, images, humour, avis,...en vrac. Petits jeux et trouvailles de toutes sortes.
  • Contact

" Prendre son temps sans temps "

Recherche

Pages