Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 juillet 2014 2 22 /07 /juillet /2014 23:03

 

 


- THEATRE SORANO DE TOULOUSE -




Je donnerai tout l'or du monde (ou presque) pour revoir cette pièce

de jean-paul Sarte "Les séquestrés d'Altona"

C'était en 1983 (entre 13/10 et 05/11/83 je ne me souviens plus)

au théatre Sorano de Toulouse à l'époque

où ce théatre n'était pas encore rénové.

Pour la mise en scène c'était jean-pierre Bisson qui avait été également

comédien dans cette pièce, accompagné de la géniale judith Magre...

....et il y avait bien sûr d'autres acteurs : stéphan Robert, christiane Cohendy, maurice Sarrazin,

jean-louis Hébré, jean Favarel, simone Turck.


La pièce n'était pas facile ! Et c'est pour cela même que j'aurais aimé la revoir.

J'étais encore trop ingénue....mais cela m'a permis d'ouvrir plus grand mon esprit de curiosité...

J'en garde quand même un bon souvenir.

Ce n'est pas tous les jours que l'on va voir une pièce de théatre de Jean-paul Sartre

aussi renommée, en l'occurence "Les séquestrés d'Altona" !

 

 

Quel en est le résumé...?

....pas simple non plus ! Mais le voici (pioché dans le site Babelio):

 

 

 

" Conseil de famille chez les von Gerlach : le père a convoqué sa fille Leni, son fils cadet Werner et johanna, sa bru, pour leur dicter ses dernières volontés. Il n'a plus que six mois à vivre, les médecins l'ont condamné. Après lui, Werner dirigera l'empire industriel des von Gerlach mais doit s'engager à ne jamais quitter Altona. Pourquoi cette condition sinon pour protéger Frantz, le fils aîné, qui se claustre dans sa chambre depuis treize ans et passe pour mort aux yeux du monde ? johanna s'insurge. Son beau-père l'incite subtilement à forcer la porte de Frantz ? par elle il espère obtenir l'entrevue que son fils lui refuse. johanna, fascinée, pénètre dans le monde clos où Frantz, jour après jour, se justifie devant un tribunal invisible. Revoir son père équivaut pour lui à rentrer dans le réel et à dresser le bilan de deux conceptions de l'existence mises à l'épreuve dans le creuset de la guerre. Confrontation aux suites tragiques."

 

 

THEATRE STAGE CURTAIN GIF 

 

 

"Les séquestrés d'Altona"

de jean-paul Sartre

(Altona est une banlieue de Hambourg en Allemagne)

 

L'ouvrage a été écrit en 1659.

C'est-à-dire pendant la guerre d'indépendance algérienne.

L'action en fait se situe pendant la 2ème guerre mondiale.

Mais jean-paul Sartre l'avait écrit pour dénoncer, à sa façon,

les atrocités de la guerre d'Algérie....

tortures effectuées par l'armée française elle même !

"Les séquestrés d'Altona" avaient été initialement joué avec serge Reggiani,

(avec cet acteur j'imagine toute la grandeur du jeu..)

Le monde des intellectuels de cette époque là,

prenait en compte le mal absolu, le mettant en exergue,

le diffusant le plus largement possible afin de réveiller les consciences.

Sous l'angle de la folie, c'est la question de la résistance qui est traitée,

...ne pas être passif mais à quel prix ?!....

 

L'oeuvre est presque insupportable à lire....mais elle révèle du beau texte.

Cette pièce, par son côté si difficile, n'est-elle pas justement intéressante à jouer ?

Les acteurs peuvent ainsi donner libre cours à leur imagination

et dévoiler la palette de leur jeu,

puisqu'ils ne sont pas bridés par la beauté du texte.

 

Le théatre demeure un art d'une richesse incommensurable !

 

 

Pour en savoir + sur daniel Sorano

clic sur sa photo

Repost 0
Published by Domi - dans Théatre
commenter cet article
5 mai 2013 7 05 /05 /mai /2013 23:02

 

 

En parlant de l'ombre chinoise,

je pense à celle de Peter Pan !

Peter Pan cherche son ombre.....elle s'est cachée

dans un tiroir de la chambre de Wendy

Dans cette histoire,

pièce de l'auteur écossais J.M Barrie,

en temps que mère de substitution,

Wendy accompagnera l'orphelin Peter Pan

au pays des enfants perdus, Pays de l'Imaginaire.....

Dès le début de la pièce, j'avais été marquée

par le passage de l'ombre de Peter Pan !

Il l'a poursuit, et je me souviens déjà bien jeune,

m'être posée la question sur le fond du sujet ?!

 

 

Peter Pan ne voulant pas quitter le monde des rêves,

et donc ne souhaitant pas grandir,

on finit vite par comprendre que cette ombre

représente toute l'ambivalence du jeune garçon.....

avec son refus d'intégrer son corps, son identité réelle

son refus donc d'admettre ses propres contradictions...

 

 

Reflet d'une ombre ?

ou ombre du reflet ?

 

Reflet où sombre le Soi présent (Narcisse) ?

ou ombre qui reflète l’Autre déjà absent (Dibutades) ?

 

Peter Pan...

c'est l'onirisme de l'enfance...

 

Comme en photographie,

c'est l'effet inversé de l'épreuve "positive" tirée du "négatif"

L'ombre, est son revers espiègle qui lui échappe,

Peter Pan rattrape son ombre

ou du moins Wendy l'aide à se la réapproprier.

 

Dans ce Jeu substanciel de lumière et d'ombre,

le "Je est un autre"

(formule célèbre de Rimbaud)

Faiseuse de trouble, l'ombre évoque bel et bien une dualité,

et le fait qu'elle se soit détachée du corps de Peter Pan

signifie le souvenir refoulé de son enfance,

mais Wendy avec fil et aiguille, la lui remet en place.

 

L'ombre est cette part de lui-même oubliée,

et en parrallèle,

cette fameuse ombre représente les fantasmes

et les rêves auxquels Peter est si attaché !

Ce sont justement ces rêves qui,

constituant l'envers des choses de la vie éveillée,

guident vers cet ailleurs enchanté

où s'abolissent le quotidien décevant

et la longue fuite éperdue du temps qui

en creusant la tombe, plus ou moins lointaine,

attend quelque part

au tournant d'un futur pas si simple que cela.

 

 A la poursuite de son ombre

Peter Pan ne cherchait-il pas en fait

à mieux se connaître ?

 

 

 

Repost 0
Published by Domi - dans Théatre
commenter cet article
13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 00:01

Repost 0
Published by Domi - dans Théatre
commenter cet article
5 novembre 2011 6 05 /11 /novembre /2011 19:40

 

J'aimais cet artiste, souvenir de tant d'humour !

 

 

Adieu Robert Lamoureux,
Tristesse, c'était un grand !
Repost 0
Published by Domi - dans Théatre
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Domi
  • Le blog de Domi
  • : idées, pensées, images, humour, avis,...en vrac. Petits jeux et trouvailles de toutes sortes.
  • Contact

" Prendre son temps sans temps "

Recherche

Pages