Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 mars 2019 3 06 /03 /mars /2019 00:02

 

Le

C'est une petite et fine bobine de papier coloré, utilisée au cours des fêtes,

notamment au carnaval et que l'on jette en la déroulant brusquement.

A l'occasion de la Promenade du Bœuf Gras ou du cortège de la

Mi-Carême au Carnaval de Paris, les serpentins rendaient les arbres

des Grands boulevards « tout chevelus et multicolores »

A ses débuts le serpentin était appelé spirale ou spirale-opéra.

Il était jadis beaucoup plus large.

À l'origine du serpentin, c'était le ré-emploi festif

de bandes de signaux morse en papier.

Le nom de ces bandes en anglais : Ticker tape, a donné

Ticker-tape parade pour désigner ce genre de manifestation pendant

laquelle les serpentins sont lancés sur le défilé de personnes à honorer.

De nos jours, aux Ticker-tape parades à New York, les débris d'annuaires

remplacent les bandes de signaux morse en papier

qui ne sont plus fabriquées et donc plus utilisées.

Leonetto Cappiello,

Affiche du

Grand bal masqué de la Mi-Carême 1921

L'emploi massif du serpentin avec le confetti

en fait une véritable épopée, une vogue extraordinaire

durant la période 1891-1914 au Carnaval de Paris.

Les Parisiens s'amusaient à les jeter par les fenêtres du haut des balcons.

Les arbres du boulevard, les balcons, les cheminées des immeubles

de Paris étaient enrubannés de spirales multicolores,

les serpentins flottaient tous ainsi au vent...

L'air était à la fête !

Le mot "spirale" pour dire "serpentin" a été complètement

abandonné. Et au fil des années le serpentin a évolué.

Il est passé par des périodes d'interdictions et d'autorisations.

Aujourd'hui le serpentin actuel, est beaucoup plus fin et court

que celui des origines.

"...En 2000, en hommage à l'« inventeur du serpentin » (en fait celui qui l'a seulement propagé à Paris, imitant l'exemple new-yorkais) la Compagnie Carnavalesque Parisienne « Les Fumantes de Pantruche » organisa

des expositions sur le Carnaval de Paris...." (Wikipédia)

Langue de belle-mère

Une langue de belle-mère ou un sans-gêne est un accessoire de cotillon. C'est un tube en papier avec souvent, tout le long, une bande en plastique ou en métal souple, aplati et enroulé en spirale, muni d'un bec en plastique avec une anche ou plus rarement un sifflet. Certains modèles possèdent en plus une courte plume teintée, collée au bout du tube.

En soufflant dans le bec, le tube se déroule et

l'anche émet alors un son caractéristique.

 

 

Sarbacane et Boules de cotillons

  La sarbacane est normalement une arme utilisée dans l'art de

combat ninjutsu par certaines tribus de chasseurs-cueilleurs,

notamment en Amérique du Sud. Mais ici, la sarbacane

est bien sûr un instrument festif pour le carnaval avec

pour munitions les boules de cotillons de toutes couleurs,

généralement fabriquées en cellulose...

Autre petite précision dans le domaine sportif :

La pratique de la sarbacane est non seulement très simple,

mais elle a aussi des effets étonnamment bénéfiques sur la santé

(muscles pectoraux et abdominaux, respiration, oxygénation du sang,

concentration, antistress) ce dès l'âge de 6 ans.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Domi
  • : idées, pensées, images, humour, avis,...en vrac. Petits jeux et trouvailles de toutes sortes.
  • Contact

" Prendre son temps sans temps "

Recherche

Pages